50 % de produits durables dont 20 % bio en restauration collective en 2022 : l'Etat doit-il mettre la main au porte-monnaie ? | Sirha Green 2020
09 juillet 2019

50 % de produits durables dont 20 % bio en restauration collective en 2022 : l'Etat doit-il mettre la main au porte-monnaie ?

La loi  Egalim, votée à l'automne dernier, impose que la restauration collective serve 50 % de produits alimentaires durables dont 20 % de bio d’ici 2022. Un objectif de qualité « qui pose la question des moyens pour y parvenir » selon la Fondation Nicolas Hulot et le réseau Restau’Co, association de la restauration collective en gestion directe. Mi juin, les 2 organisations ont dévoilé les résultats d'une enquête menée auprès des gestionnaires de restaurants collectifs déjà engagés vers plus de bio, de produits de qualité. « Atteindre les objectifs en 3 ans, notamment pour le bio, sans plan d’accompagnement financier, c’est mission impossible ! » assurent-elles. Elles chiffrent le besoin d’investissement de départ à 0,99 € par repas, soit 16 % du coût complet moyen d’un repas. Et demandent à l'Etat d'investir dans la loi Egalim, sur la base de 3 milliards de repas servis par an par la restauration collective, un peu mois d'un milliard d'euros sur 3 ans. Objectif : « encourager les donneurs d’ordre de la restauration collective publique ou privée en gestion directe du secteur scolaire, santé et médico-social.» 
Mais cet ultimatum, posé en amont du projet de loi de finances 2020, ne risque-t-il  pas de faire le jeu  des élus et collectivités réticents à s'engager d'avantage  vers le bio si l'Etat faisait la sourde oreille ? C'est ce que craint l'association Un Plus Bio, le premier  réseau national de cantines bio. « Cela crée un alibi pour ceux qui ne veulent pas bouger. La source de financement pour introduire du bio en restauration collective, c'est la lutte contre le gaspillage alimentaire. Si on arrête de jeter  un tiers de ce que l'on produit, on récupère 0,20 € par repas».  L'association s'appuie sur les chiffres 2018 de son observatoire annuel de la restauration collective bio et durable. 
Restauration21 
 

Partager cette page :

© 2017 tous droits réservés. Mentions légales