L’avant-goût green du Sirha 21

Sirha Green a débuté hier, dimanche 6 septembre, à la Sucrière. Premier salon food post-covid organisé par GL events, dans le respect du protocole sanitaire. Mais surtout premiers échanges entre professionnels en attendant le Sirha 2021. 
 
Les conditions d’accueil encadrées et respectées, masque scrupuleusement en place, les visiteurs ont pu dès 9h rendre visite aux 230 exposants et marques venus proposer leurs produits et innovations au cœur du site de la Sucrière. L’occasion pour cette si particulière deuxième édition du Sirha Green de renouveler son engagement pour un Food Service responsable, à l’heure où les questions sur les nouveaux modèles de consommation ou de restauration se posent plus que jamais, quelques mois après la fin du confinement.
 
Bien que le salon soit resserré par rapport à sa première édition, le programme n’est pas moins chargé. Dès 10 heures, une succession de workshops, démonstrations de chefs, tables rondes autour de l’éco-responsabilité. Pas moins de 30 masterclass sont prévues pour les intervenants de la Sirha Green Agora, autour du sourcing, des produits de la terre à l’assiette. Une richesse qui montre la vitalité des réflexions autour de ces enjeux. Une scène riche entre Village des Producteurs en partenariat avec Auvergne-Rhône-Alpes Gourmand et la scène Chefs & Producteurs, au plus proche de la technique et du produit, des lyonnais Christian Têtedoie à Nicolas Pourcheresse (Le Vagabond, Lille) en passant par le genevois Nicolas Darnauguilhem. Ils ont travaillé le filet de bœuf du Limousin, le safran (de Givors), la volaille de Bresse. Le dialogue producteur-chef s’installe, passionnant. 
 
Transition écologique et bien-être animal

La Sirha Green Zone accueille quant à elle pour son premier jour un parterre de chefs, experts et entrepreneurs, animés par le goût du progrès en termes de transition écologique et de développement durable. Glenn Viel, chef triplement étoilé de l’Oustau de Baumanière donne sa vision et ses convictions pour une cuisine plus durable. Fanny Giansetto, cofondatrice d’Ecotable, qui œuvre pour l’accompagnement des restaurateurs, fait le point dans la jungle des labels. Avant d’aborder la responsabilité de l’élevage et du bien-être animal. 
Dans les allées de Sirha Green, les exposants parlent emballages compostables, gestion des déchets, traitement des eaux, produits végétaux alternatifs… Les nouveaux modèles du Food Service se questionnent jusqu’à mardi soir.